Votre adversaire

Votre adversaire le diable rôde autour de vous comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme (1 Pi 5.8). Nous n’ignorons pas ses desseins (2 Co 2.11)

Quand on répète à haute voix les men-songes que Satan distille, on donne libre accès à la peur et aux tourments. Quand au contraire, on prend en compte les pensées de Dieu et ses promesses et qu’on les exprime à haute voix, on entre dans la paix.

Prenons donc la Bible en mains, ouvrons la. Les pensées de Dieu s’y trouvent. Remplaçons chacune de nos pensées par une pensée de Dieu. Le diable est menteur et père du mensonge, incapable de dire la vérité. Opposons-lui alors des pensées qui viennent de Dieu.
S’il suggère que vous n’êtes pas sauvé, répondez lui : C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs (1 Tm 1.15).
S’il prétend que Dieu ne pardonnera pas votre péché et ne vous rendra pas la santé, remplacez ces mensonges par ces promesses merveilleuses : Mon âme, bénis l’Eternel, et que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! Mon âme bénis l’Eternel et n’oublie aucun de ses bienfaits. C’est lui qui pardonne tous tes péchés, qui guérit toutes tes maladies (Ps 103.1-3).
S’il vous vient à la pensée que Dieu vous a abandonné, répondez à Satan : C’est avec assurance que je peux dire : Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien. (He 13.17)

Dieu nous donne autorité sur les suggestions de Satan. C’est pourquoi nous devons apprendre par coeur un certain nombre de versets qui attestent que Dieu nous donne la possibilité de mettre en déroute notre adversaire, le diable.

C’est de cette manière que Jésus l’a fait fuir. Satan suggérait : Transforme ces pierres en pain. Il repoussa cette pensée et la remplaça par une pensée divine : Il est écrit (Lire le récit : Mt 4.1-11). Dès lors, le diable le laissa.

Il en est de même pour nous. Nous avons également le pouvoir de vaincre l’ennemi en lui répliquant : Il est écrit, et en citant les promesses de Dieu. Vous trouverez, au dos de ce bulletin, d’autres versets qui vous aideront à remporter la victoire contre les assauts du tentateur. Recopiez-les.

Par la suite, quand vous lirez la Parole de Dieu, vous découvrirez d’autres versets qui vous aideront à vaincre l’adversaire. Ne manquez pas de les ajouter à la liste que vous aurez copiée.

Le prophète Esaïe déclare : Toute arme forgée contre toi sera sans effet, et toute langue qui s’élèvera en justice contre toi, tu la condamnera. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Eternel (Es 54.17) Toute arme ! Toute langue ! Une pensée suggérée par Satan. n’est-ce pas une arme, une langue accusatrice ? Mais ni arme ni langue n’auront d’effet contre toi, sauf si tu le laisses faire.

Toute parole, toute pensée adressée contre toi pour te culpabiliser, te faire peur, te tourmenter ou te faire tomber, doit être condamnée et réduite à néant par toi, car il est écrit : Tu la condamneras.

Notre intelligence est un champ de bataille. Prenons garde à nos lectures. et à nos spectacles (y compris la télé). Ne laissons pas n’importe quoi flâner en nous. Les armes avec lequelles nous combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes. par la vertu de Dieu. pour renverser des forteresses (2 Co 10.4).