vivre dans la maison de Dieu

Dieu, nous aime, Il vous aime, mais Il ne nous approuve pas toujours. Lorsque notre conduite lui déplait, il nous le dit. Il y a des choses écrites dans la Bible, sa Parole, pour notre salut, notre instruction, notre consolation, notre conduite afin de vivre dans une réelle communion  avec notre Père céleste et notre Seigneur Jésus-Christ, par le Saint-Esprit.

Lecture 1 Timothée 3.14/15

Je t’écris ces choses, avec l’espérance d’aller bientôt vers toi,  mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Église du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité.

J’ai  utilisé ce passage pour la prédication à un culte d’une église africaine francophone à Londres, lors de notre visite aux frères et sœurs. Chaque église a ses besoins et nous étions là pour y répondre par un message approprié, comme nous l’avions demandé au Seigneur.  Après le culte, les anciens de l’église se sont réunis pour régler un problème que la prédication avait particulièrement souligné.

Soyons attentifs à  la Parole de Dieu et empressons nous d’appliquer ce qu’elle nous enseigne, selon ce qu’écrit l’apôtre Jacques 1.22/25 :

Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.
Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était.
Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

Lorsque l’apôtre Paul écrit la première épître à Timothée, ce dernier dirige l’Église d’Éphèse dont Paul lui a confié la charge. Dans sa lettre, l’apôtre  lui  donne des instructions sur la façon dont on doit se conduire dans l’église,  la maison de Dieu,  pour son organisation avec des anciens et des diacres, ainsi que pour la conduite des disciples : hommes et femmes, personnes âgées, jeunes, etc.

Nous retrouvons dans sa seconde lettre à Timothée, le même souci de préserver l’église des fausses doctrines, des fables, des discussions sans fin sur les mots, les généalogies, la loi et autres vains discours.

Paul met l’accent sur la fidélité à l’Écriture, Parole écrite inspirée de Dieu et insiste sur l’autorité de cette Parole pour amener les disciples à croître sainement dans la foi.

Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises; dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ.
Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre. 2 Timothée 3.15/16

Il souligne aussi l’importance d’une fidèle transmission de l’enseignement fondé sur cette Parole inspirée, : “ce qui est écrit” :

Retiens dans la foi et dans la charité qui est en Jésus-Christ le modèle des saines paroles que tu as reçues de moi.
Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous. 2 Timothée 1.13/14

… Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. 2 Timothée 2.2

Le Seigneur Jésus-Christ a donné à son Église, par ses apôtres,  des instructions qui ont été écrites afin que nous sachions comment il faut se conduire dans sa maison, qui est l’Église du Dieu vivant. Et sa maison c’est nous. Hébreux 3.6

Vous êtes la maison de Dieu

Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.
Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.
En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.
En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. Éphésiens 2.19/22

Retenons la raison pour laquelle nous entrons dans la construction de l’édifice divin :

– pour être un temple saint dans le Seigneur

– pour être une habitation de Dieu en Esprit

Le Seigneur par son Esprit veut habiter dans une maison sainte et spirituelle. Or L’Église du Dieu vivant est une maison spirituelle, formée d’éléments spirituels, des hommes et des femmes  nés de Dieu en Jésus-Christ par l’Esprit de Dieu, et elle est appelée à être sainte.

Rejetant donc toute malice et toute ruse, la dissimulation, l’envie, et toute médisance, désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut, si vous avez goûté que le Seigneur est bon.
Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu; et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. 1 Pierre 2.1/5

Le savons nous ? En sommes nous conscients ?

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? 1 Corinthiens 3:16

Or le temple de Dieu est saint, c’est ce qui fait sa particularité principale …

Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes. 1 Corinthiens 3:17

La maison de Dieu, c’est l’Église du Dieu vivant, c’est une grande maison, dans laquelle il y a des vases, des ustensiles, nombreux et variés, servant à différents usages.

Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil.
Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne oeuvre.  2 Timothée 2.20/21

Il y a une chose essentielle dans cet enseignement, c’est la sainteté de la maison et la pureté des vases :

– Un temple saint dans le Seigneur. Éphésiens 2:21

– des vases qui se conservent purs. 2 Timothée 2:21

Il est inconcevable que la maison de Dieu soit souillée et que ceux qui y demeurent soient impurs. Autrefois, le tabernacle ou le temple, ceux qui y servaient, les sacrificateurs et les lévites, ainsi que les ustensiles qui étaient utilisés, devaient être purs. Le roi Ezéchias l’ordonna à ceux qui remplissaient dans le temple les fonctions sacrées :

Il leur dit: Écoutez-moi, Lévites! Maintenant sanctifiez-vous, sanctifiez la maison de l’Eternel, le Dieu de vos pères, et mettez ce qui est impur hors du sanctuaire. 2 Chroniques 29:5

Le prophète Esaïe  le leur rappela :

Purifiez-vous, vous qui portez les vases de l’Eternel! Esaïe 52:11

Nous ne devons pas croire qu’aujourd’hui plus qu’autrefois, le temple spirituel de Dieu, l’Église du Seigneur Jésus-Christ, c’est à dire ceux qui sont rachetés par son sang, puisse faire l’économie de la sanctification, car il est écrit :

Ayant donc de telles promesses, bien–aimés, purifions–nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 7:1 ¶

L’apôtre Paul allait jusqu’à l’extrême dans certains cas d’impudicité :

On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père.
Et vous êtes enflés d’orgueil! Et vous n’avez pas été plutôt dans l’affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous!
Pour moi, absent de corps, mais présent d’esprit, j’ai déjà jugé, comme si j’étais présent, celui qui a commis un tel acte.
Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus, qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus.
C’est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte?
Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.
Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. 1 Corinthiens 5.1/8

Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger?
Pour ceux du dehors, Dieu les juge.  Ôtez le méchant du milieu de vous. 1 Corinthiens 5.12/13

Il y a des péchés qui sont hors du corps, qui restent au niveau du cœur et des pensées cela ne veut pas dire qu’ils soient moins graves :

Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. Matthieu 5:28

D’autres péchés touchent directement notre corps  :

Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps.
Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 Corinthiens 6.18/20

Notre corps est le temple du Saint-Esprit et l’Église est le temple du Dieu vivant

… Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.
Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 6.14 à 7.1

L’apôtre Jude écrit :

Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit, maintenez-vous dans l’amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle.
Reprenez les uns, ceux qui contestent; sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.
Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l’allégresse, à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus-Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles! Amen! (versets 20 à 25)

Il y a plusieurs raisons pour la sainteté et la pureté de la maison de Dieu :

1) la présence de l’Esprit du Dieu vivant et saint

Nous devons prendre garde d’attrister par une mauvaise conduite, par l’impureté, par des paroles, des comportements et des sentiments  mauvais, comme il est écrit :

N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Éphésiens 4:30

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? 1 Corinthiens 6:19

… ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.
Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite. 1 Jean 1.3/4

Il y a une véritable joie dans la communion avec notre Père céleste et avec Jésus, notre Sauveur, que communique le Saint-Esprit et il est clair que si nous ne recherchons pas la sanctification, cette joie est non seulement ternie mais absente. C’est une des raisons pour laquelle des enfants de Dieu n’ont pas une vie spirituelle épanouie et véritablement heureuse.

2) le service de Dieu dans le sanctuaire.

Comme les sacrificateurs et les lévites de l’Ancienne Alliance, nous sommes au service du Seigneur dans l’Église, nous sommes  les vases de l’Eternel, c’est à dire les ustensiles de la maison de Dieu, ceux que le Saint-Esprit veux remplir et utiliser pour la gloire du Seigneur.

Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. 2 Timothée 2:21

3) L’Église est “une maison témoin” dans le monde : la colonne et l’appui de la vérité.

C’est la façon dont nous nous conduisons dans le monde qui est le témoignage le plus efficace, selon que le dit Jésus et après lui son apôtre :

Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. Matthieu 5:16
Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes œuvres, et glorifient Dieu, au jour ou il les visitera. 1 Pierre 2:12

Conclusion

Nous ne sommes pas sans instructions, car Dieu a fait que les choses qui concernent notre manière de vivre soient écrites.

Lorsque l’apôtre Paul écrit à Timothée, ce qui concernent à la fois les églises et les membres de ces églises, afin que chacun sache comment se conduire dans la maison de Dieu :

En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. 1 Timothée 4:6

Déclare ces choses, et enseigne-les. 1 Timothée 4:11

Bien sûr ce ne sont pas des choses qui sont agréables à entendre pour les gens charnels :

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,  détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2 Timothée 4:3

Cependant, la pratique des choses écrites pour notre manière de vivre, est indispensable, bon et  utile.

Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s’appliquent à pratiquer de bonnes oeuvres.  Voilà ce qui est bon et utile aux hommes. Tite 3:8

C’est pourquoi nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles.
Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution, comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d’abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l’ont entendu,
Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté. Hébreux 2:1/4

Si nous sommes convaincus, par la Parole de Dieu et par le Saint-Esprit, repentons nous sincèrement de nos péchés et prenons de bonnes résolutions, en demandant  au Seigneur de nous aider à tenir ferme jusqu’au bout, selon sa promesse :

Il vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus-Christ.
Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. 1 Corinthiens 1.8/9

Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous préservera du malin. 2 Thessaloniciens 3:3

Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 1 Pierre 5:10

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ!
Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. 1 Thessaloniciens 5.23/4

Prions